Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Bourses internationales

bourses.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Anciens

Infolettre des anciens boursiers, Édition no2

L’année 2017 marque le 150e anniversaire de la Confédération du Canada! Cette édition présente de l’information sur cette grande occasion ainsi que sur les sujets habituels d’intérêt pour les anciens boursiers.

Dans ce numéro :

Le 150e anniversaire du Canada en bref

  • Le logo Canada 150 a été conçu par une étudiante d’une université canadienne en commerce international et arts numériques1.
  • Le gouvernement du Canada a choisi les ambassadeurs Canada 150, qui comprennent Arthur McDonald, lauréat du prix Nobel 2015 de physique et professeur émérite à la Queen’s University2.
  • Les sciences vous intéressent? Apprenez-en plus sur :
    • Comment un bras robotisé montréalais change des vies dans le monde entier.
    • Comment des radars permettent de prévoir les tempêtes spatiales.
    • Comment une entreprise canadienne produit du gaz naturel à partir de déchets agricoles.
    • Quelles sont les fonctions principales d’un spectromètre de masse par accélérateur.
    Ces récits et d’autres contributions du Canada aux sciences se trouvent à Innovation150, un projet de Canada 150 lancé par cinq organisations scientifiques de pointe3.

Lumière sur l’Association Haïtienne des Anciens Boursiers du Canada

Les anciens boursiers établissent souvent des réseaux officiels dans leur pays pour parler de leurs expériences et partager leurs connaissances avec leur communauté d’origine. La présente édition met en vedette l’Association Haïtienne des Anciens Boursiers du Canada (AHABCA).

L’AHABCA a été mise sur pied en janvier 2016 à Port-au-Prince, Haïti, et est dirigée par un comité exécutif qui comprend plusieurs boursiers du Programme des futurs leaders dans les Amériques et du Programme de bourses (leadership) Canada-CARICOM.

L’association, qui vise à renforcer les liens de solidarité et de partenariat entre Haïti et le Canada, compte présentement 50 membres actifs et une vingtaine de personnes qui y sont associées. Afin de devenir membre actif, il faut être haïtien et avoir complété des études au Canada. Les membres peuvent avoir reçu une bourse du gouvernement du Canada, d’un autre organisme ou peuvent avoir eux-mêmes financé leurs études. Ils sont tenus de s’impliquer activement dans les diverses initiatives de l’association.

Les membres sont invités à participer à de nombreuses activités notamment des ateliers de réflexion, des conférences, des séminaires et des partages d’information dans le milieu haïtien. Certains des membres prennent part à des colloques scientifiques à l’échelle nationale et internationale. De plus, l’association travaille de concert avec des parties prenantes locales et canadiennes en vue de faciliter la mise en valeur des savoirs locaux haïtiens et de créer des occasions de réseautage. Enfin, l’association fait des interventions dans les médias locaux et auprès des clubs de jeunes en vue de les informer des possibilités de bourses d’études au Canada. L’association partage aussi des informations sur les valeurs démocratiques du Canada avec les jeunes. Si vous êtes intéressés à obtenir de plus amples renseignements au sujet de l’association ou si vous êtes admissibles à devenir membres, veuillez consulter la page Facebook de l’Association Haïtienne des Anciens Boursiers du Canada.

Si vous n’êtes pas d’Haïti, veuillez nous transmettre des informations au sujet des initiatives d’anciens boursiers dans votre région!

Entrevue fascinante avec Yoamel Milián-García, Ph. D.

Odair José Garcia de Almeida

Voici Yoamel Milián-García, Ph. D., de Cuba :

  • ancien boursier de 2012 du Programme des futurs leaders dans les Amériques (PFLA) qui a fait des études à la University of British Columbia, campus Okanagan, à Kelowna, en Colombie-Britannique;
  • participant du voyage d’études du PFLA de 2012;
  • professeur auxiliaire et chercheur à la Universidad de La Habana à Cuba.

Q. Quels types de travaux de recherche entreprenez-vous actuellement comme chercheur?

R. Je suis en train d’approfondir mes recherches dans le domaine de la génomique de la conservation appliquée au genre Crocodylus à Cuba. Le genre Crocodylus se compose d’un groupe de reptiles qu’on appelle souvent crocodiles et deux sur douze espèces reconnues actuellement dans ce groupe se trouvent à Cuba. En général, la génomique de la conservation est l’application de données de génomique et leur analyse pour la conservation de la biodiversité. En tant que chercheurs dans ce domaine, nous employons un large éventail de techniques moléculaires pour étudier différents aspects du génome de l’espèce (la génomique) et utilisons cette information pour la préservation d’une espèce. Je me concentre sur la génération de données génomiques pouvant servir à établir des plans de conservation et de gestion pour les espèces en danger critique d’extinction et surtout pour les espèces du genre Crocodylus qui peuplent Cuba.

Q. De quelle façon votre expérience au Canada comme boursier a-t-elle contribué à votre parcours académique ou à vos objectifs académiques?

R. Mon expérience au Canada a été essentielle pour me permettre d’atteindre mes objectifs académiques. Elle a complété mon éducation et ma spécialisation dans le domaine de la génétique de la conservation. J’ai reçu de la formation spécialisée en outils de génétique de la conservation. J’ai eu l’occasion en or d’interagir avec d’excellents professeurs au Canada et d’apprendre d’eux. Ma bourse m’a donné l’occasion d’entreprendre des études doctorales sous la supervision d’un professeur éminent de la University of British Columbia, campus Okanagan (UBC Okanagan).

Q. Votre bourse au Canada vous a-t-elle mené à poursuivre d’autres études, dans votre pays, au Canada ou dans un autre pays?

R. Après avoir participé au Programme des futurs leaders dans les Amériques (PFLA), je me suis senti assez confiant pour me faire des contacts internationaux. Les recherches que j’ai entreprises au Canada ont été le tremplin de collaborations avec des établissements étrangers prestigieux. Pour ne citer que deux exemples, j’ai été chercheur invité au Laboratory of Biodiversity and Climate Research de la Goethe University, à Frankfort, en Allemagne en 2014-2015, et plus récemment au Sackler Institute for Comparative Genomics du American Museum of Natural History à New York, aux États-Unis, en 2016. En Allemagne, j’ai reçu une bourse du German Academic Exchange Service (DAAD) et aux États-Unis, j’ai reçu une subvention d’études de collection du American Museum of Natural History.

Q. Travaillez-vous actuellement sur des projets communs de recherche avec des professeurs canadiens?

R. Oui. Je suis en train de créer des projets communs de recherche avec le Ecological and Conservation Genomics Lab de la UBC Okanagan, sur la génomique de la conservation des crocodiles cubains. Nous sommes aussi en train de forger un réseau de collaboration entre la UBC Okanagan, l’Université McGill et la Universidad de La Habana. Les crocodiliens sont considérés comme étant les plus grands et célèbres reptiles vivants du monde. L’ordre Crocodylia est actuellement représenté par 27 espèces vivantes reconnues ou proposées, réparties en trois familles et neuf genres. Nos projets se concentrent sur l’étude de la façon dont les crocodiles cubains ont évolué et l’ampleur de l’hybridation entre eux. Les espèces se reproduisent entre elles, et les répercussions de ce processus sur l’identité génétique des crocodiles cubains restent inconnues. Les informations générées nous permettent de répondre à des questions comme celles-ci : sont-elles de réelles espèces si elles s’hybrident? Qui sont leurs plus proches parents?

Q. Quels types de collaboration pensez-vous entreprendre avec des professeurs canadiens dans un avenir proche?

R. Puisque j’ai établi des liens solides avec la UBC Okanagan et l’Université McGill grâce au PFLA, j’ai hâte de poursuivre nos collaborations. Dans un avenir proche, j’aimerais faire des recherches postdoctorales dans l’une de ces universités ou une autre université canadienne.

Liste des activités académiques et professionnelles

Découvrez ces activités académiques et professionnelles qui auront lieu au Canada au printemps/été 2017.

  • Congrès 2017 des sciences humaines
    27 mai-2 juin 2017 – Toronto, Ontario – Ryerson University
    Type d’événement : rassemblement d’universitaires dans les sciences humaines
    Organisateur : Fédération des sciences humaines
  • Tecnovate17 (anglais seulement)
    21 juin 2017 – Calgary, Alberta – Calgary Telus Convention Centre
    Type d’événement : congrès pour les professionnels de la technologie géospatiale
    Organisateur : TECTERRA
  • World Indigenous Peoples Conference on Education 2017 (anglais seulement)
    24-28 juillet 2017 – Toronto, Ontario – Metro Toronto Convention Centre (MTCC)
    Type d’événement : congrès international pour les experts, praticiens et chercheurs en éducation autochtone
    Organisateur : Six Nations Polytechnic et TAP Resources

Annonce d’un financement pour les chaires de recherche de Canada 150

Pour célébrer le 150e anniversaire du Canada, le budget 2017 du Canada comprend des fonds pour un programme de chaires de recherche de Canada 150 visant à attirer les universitaires et chercheurs éminents au pays.

Ce programme, qui vient d’être annoncé, octroiera des fonds de recherches à environ 25 chercheurs et universitaires internationaux de haut niveau, y compris des expatriés canadiens, sur huit ans. Les recherches peuvent être entreprises dans des établissements canadiens en sciences, technologie, santé, génie et sciences sociales et humaines.

Pour en savoir plus sur la mise en place du programme de chaires de recherche de Canada 150, consultez les sites suivants :

Communiquez avec nous

L’Association des anciens boursiers du gouvernement du Canada (AABGC) serait heureuse d’avoir de vos nouvelles et de partager vos réussites avec d’autres dans notre infolettre. Pour toute question ou tout commentaire, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Mai 2017


1 Patrimoine canadien, « Biographie d’Ariana Mari Cuvin », 16 février 2017, canada.pch.gc.ca/fra/1469547099100/1487603437835
2 Queen’s Gazette, « An Ambassador for Canadian Innovation », 15 mars 2016, queensu.ca/gazette/stories/ambassador-canadian-innovation
3 Innovation 150, « Récits d’innovation », 2017, innovation150.ca/fr/recits
4 Gouvernement du Canada, « Le nouveau programme des chaires de recherche permettra d’attirer rapidement les talents les plus brillants au monde dans les campus universitaires du Canada », 3 avril 2017, canada.ca/fr/innovation-sciences-developpement-economique/nouvelles/2017/04/le_nouveau_programmedeschairesderecherchepermettradattirerrapide.html

Pied de page

Date de modification :
2017-05-16