Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Bourses internationales

bourses.gc.ca

Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan (CSFP) - Nouvelle-Zélande

Concours : Fermé pour l'année académique 2015

Qui soumet la demande : les étudiants et les chercheurs canadiens

Description : Bourses d'études offertes aux Canadiens pour des études de doctorat dans les universités néo-zélandaises sous le Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan.

Lignes directrices

Dans le cadre du Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan (CSFP) (anglais seulement), un certain nombre de bourses sont offertes par le Comité du CSFP de la Nouvelle-Zélande, administré par Universities New Zealand - Te Pōkai Tara (anglais seulement). Ces bourses d'études sont disponibles au niveau du doctorat dans tous les champs de discipline. Les programmes avec des frais plus élevés que la norme ne seront pas considérés par le CSFP.

Les bourses sont valables dans les universités néo-zélandaises suivantes :

Valeur des bourses

Les bourses de ce programme sont destinées aux universitaires souhaitant poursuivre un programme d’études particulier dans une université néo-zélandaise donnée. La valeur de la bourse est déterminée par chaque université et peut varier d’une université à l’autre. Le candidat est responsable de communiquer avec l’université de son choix afin de connaître les modalités financières de la bourse.

Le comité des bourses de chaque université est responsable de la sélection finale, des affaires académiques, des paiements aux boursiers ainsi que des arrangements de voyage, de l'accueil et des autres services.

Le processus de demande d'admission à un programme de doctorat à l'une des universités de Nouvelle-Zélande et le processus de demande de bourse du programme Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan (CSFP) - Nouvelle-Zélande sont des processus séparés. L'admission à un programme de doctorat ne garantit pas l'offre d'une bourse.

En général, les bourses incluent :

  • un billet d’avion aller simple en Nouvelle-Zélande pour le boursier seulement, au tarif le plus économique, et un billet de retour à la fin de la bourse. Les frais de déplacement effectués par un candidat avant l'obtention d'une bourse ne sont habituellement pas remboursés;
  • les droits de scolarité et les frais obligatoires préalablement autorisés;
  • des assurances médicales et de voyage; et
  • une allocation annuelle.

Durée des bourses

Cette bourse est valable pour un an d’études et doit être entamée au plus tard au début de l’année universitaire 2015 (février 2015).

La bourse peut être renouvelée pour une période totale de trois ans. Les conditions suivantes s’appliquent au renouvellement de la bourse :

  • la disponibilité des fonds;
  • un bon rendement académique au cours de la première année universitaire; et
  • la réception d’un rapport d'étape annuel satisfaisant du boursier et de son superviseur.

Admissibilité

Les candidats doivent :

  • être citoyens canadiens; et
  • avoir obtenu un diplôme universitaire de premier cycle avec au moins une moyenne de (A-) ou l’équivalent.

De plus, les candidats :

Les individus déjà inscrits dans un programme en Nouvelle-Zélande peuvent postuler au programme. Cependant, la priorité sera accordée aux candidats qui ne sont pas actuellement inscrits dans un programme de doctorat en Nouvelle-Zélande.

Modalités

Les boursiers :

  • peuvent être tenus de présenter un rapport médical pour que la bourse puisse être confirmée;
  • sont tenus de satisfaire aux exigences d’entrée sur le territoire de Immigration New Zealand. Toutes les bourses sont accordées à condition que le boursier respecte ces exigences;
  • doivent faire leurs préparatifs de voyage en Nouvelle-Zélande conformément aux règles et limites imposées par la politique de financement de l’université d’accueil. Tous frais supplémentaires doivent être couverts par le boursier;
  • qui amènent leur conjoint ou leur famille en Nouvelle-Zélande seront chargés de les prendre en charge financièrement pendant toute la durée de la bourse;
  • ne peuvent pas concurremment détenir d'autres bourses;
  • devront signer un engagement à revenir au Canada dès la fin de leur bourse. Les boursiers qui postulent ou qui cherchent à obtenir la résidence permanente en Nouvelle-Zélande pendant leur séjour se verront leur bourse révoquée;
  • doivent suivre un programme d’études à temps plein et respecter le règlement de l’université d’accueil. Les exigences peuvent varier d’une université à l’autre, mais en général, les boursiers doivent passer onze mois de l’année aux études à temps plein. Une pause d’un mois par an peut être autorisée suite à l’approbation du superviseur;
  • peuvent être tenus de s’inscrire à un programme d’études préliminaire sous la forme d’un programme de transition. Le temps passé dans un tel programme sera compté envers la durée totale de la période de bourse;
  • doivent habiter en Nouvelle-Zélande pendant toute la durée de leur bourse et demander l’approbation du comité des bourses de leur université d’accueil s’ils souhaitent se rendre à l’étranger. La recherche à l’extérieur de la Nouvelle-Zélande n’est normalement pas permise;
  • ne peuvent chercher d’emploi rémunéré ni prendre d’autres dispositions pour rester en Nouvelle-Zélande pendant la durée de leur bourse ni après celle-ci;
  • peuvent travailler à temps partiel en tutorat ou enseigner à l’université d’accueil, avec l’approbation du superviseur et du comité des bourses de l’université. Ce travail ne peut dépasser 20 heures par semaine et doit être approuvé par Immigration New-Zealand;
  • doivent satisfaire aux exigences du doctorat dans l’espace de trois ans. Les prolongations de bourse (temps et financement) ne sont pas garanties;
  • peuvent se voir retirer la bourse à tout moment en l'absence de progrès satisfaisant, pour un comportement inacceptable ou bien encore pour avoir manqué aux conditions rattachées à la bourse; et
  • sont chargés d’établir leur statut fiscal en Nouvelle-Zélande comme boursiers et étudiants internationaux.

Échéance

L’échéance pour le formulaire de demande en ligne est le 22 juillet 2014, 23 h 59 HDE. Les demandes reçues en retard ou incomplètes ne seront pas considérées.

Il en revient au candidat de s’assurer que tous les documents à l’appui envoyés par la poste et par courriel sont reçus avant la date d’échéance. L'administrateur de la bourse, le Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), n’acceptera pas les demandes incomplètes. Les documents à l'appui, autres que ceux demandés, ne seront pas acceptés.

Aucun accusé de réception ne sera fourni.

Notification

Le BCEI communiquera aux candidats l’état de leur demande en août 2014.

Les candidats doivent s’assurer d’inscrire une adresse de courriel permanente dans leur demande.

Sélection finale

La sélection finale des boursiers est faite par les universités participantes en Nouvelle-Zélande. Le chargé de programme de Universities New-Zealand - Te Pōkai Tara informera tous les candidats des résultats finaux à la mi-septembre 2014.

Présentation des candidatures

Pour qu’une demande au Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan (CSFP) soit considérée, le candidat doit remplir le formulaire de demande en ligne d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD) disponible sur ce site et fournir les documents à l’appui demandés.

Les candidats sont invités à indiquer, en ordre de priorité, jusqu'à deux universités dans lesquelles ils préfèrent que leur demande de bourse soit considérée. Les universités seront impliquées dans le processus d'évaluation selon l'ordre dans lequel elles sont énumérées sur le formulaire de demande en ligne. Les candidats qui ont inclus seulement une université (leur premier choix) ne seront pas considérés pour une deuxième ronde d’évaluation.

Les demandes incomplètes ou soumises après la date limite ne seront pas considérées.

Directives

Les candidats sont invités à lire attentivement les renseignements ci-dessous avant d’amorcer la demande en ligne. Si les candidats éprouvent des difficultés à remplir ou à soumettre leur demande, ils peuvent envoyer un courriel à admin-scholarships-bourses@cbie.ca.

Les candidats doivent :

  • remplir le formulaire de candidature;
  • entrer les données dans les champs indiqués par un astérisque (*) en suivant les directives pour chacun des points;
  • vérifier toutes les données, une fois le formulaire rempli, avant de soumettre la demande;
  • utiliser la fonction « impression » du navigateur pour obtenir une copie papier de leur demande, et ce avant de soumettre la demande; et
  • cliquer sur SOUMETTRE pour envoyer la demande en ligne au BCEI. Un message de confirmation et un numéro de référence seront transmis suite à la soumission.

Documents à l’appui

Les documents suivants doivent être téléchargés et joints au formulaire de demande en ligne dans l’un des formats suivants : .pdf, .jpg, .doc, .docx, .txt ou .gif. La taille de chaque document doit être inférieure à 5 Mo afin de pouvoir être téléchargé.

  • Certificat d'admission : un certificat d’admission de l’établissement d’accueil ou une copie d'une correspondance (y compris la correspondance par courriel) attestant qu’une demande d'admission a été effectuée ou que le candidat aura accès aux installations pour exécuter le projet de recherche proposé, le cas échéant.
  • Curriculum vitae : le curriculum vitae ne doit pas contenir de photos ni d’information personnelle telle que la date de naissance (quatre pages au maximum).

Les documents suivants doivent être envoyés par poste :

  • Preuve de citoyenneté canadienne : la copie de l’acte de naissance, de la carte de citoyenneté ou du passeport; l’acte de baptême n'est pas accepté comme preuve de citoyenneté canadienne.
  • Relevés de notes : les relevés de notes officiels de toutes les études postsecondaires effectuées (un dossier scolaire complet, incluant les relevés de collège et de CÉGEP) avec la moyenne cumulative de chaque diplôme ou certificat.
  • Copie du diplôme le plus élevé obtenu.

Les échantillons de travaux artistiques requis pour les candidats dans les beaux-arts, la musique et l’architecture sont les suivants (les candidats en histoire ou en théorie de l'art, de la musique ou de l'architecture n'ont pas à soumettre d'échantillons) :

  • Les candidats dans les domaines des beaux-arts1 (peinture, arts graphiques, sculpture et photographie) doivent soumettre jusqu'à trois diapositives ou copies d’œuvres originales. Les cinéastes et les vidéastes doivent soumettre au moins un film récent en indiquant la date de production, la nature de la participation du candidat et la durée. Les films et vidéos doivent être fournis sur une clé USB, un CD ou un DVD portant la date et une mention précise du nom du candidat.
  • Les candidats en musique1 doivent soumettre une clé USB, un CD ou un DVD avec trois œuvres totalisant au plus 30 minutes. Les enregistrements des chanteurs et instrumentistes doivent être choisis parmi trois périodes musicales différentes, sauf dans le cas des musiciens baroques, qui doivent inclure des mouvements de trois types différents de pièces. Des accompagnements au piano peuvent être inclus.
  • Les candidats en architecture1 doivent soumettre jusqu'à 10 reproductions de dessins sur une clé USB, un CD ou un DVD.

Seuls les exemples spécifiés ci-dessus seront présentés au Comité de sélection.

Il est fortement recommandé de réunir les documents à l'appui à soumettre par la poste à l’administrateur de la bourse, le Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), en un seul envoi en utilisant une méthode permettant de confirmer la livraison, tel un service de messagerie ou par courrier recommandé.

Ces documents à l’appui doivent être envoyés au BCEI à l’adresse suivante :

Bureau canadien de l'éducation internationale (BCEI)
À l'attention de : Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan – Nouvelle-Zélande
220 avenue Laurier Ouest, Bureau 1550
Ottawa (Ontario)
K1P 5Z9

Les documents suivants doivent être envoyés par courriel :

Lettres de recommandation : Trois lettres de recommandation signées doivent être envoyées directement par les répondants en format PDF à l'administrateur de la bourse à admin-scholarships-bourses@cbie.ca. Le Comité du CSFP de la Nouvelle-Zélande accorde beaucoup d’importance aux recommandations données par des personnes qui connaissent bien le travail académique ou professionnel du candidat. Veuillez noter que :

  • lorsqu'un candidat a déjà poursuivi, ou poursuit actuellement, des études dans une université néo-zélandaise, au moins un de ses répondants doit provenir de l'établissement en question; et
  • au moins deux des trois répondants devraient avoir enseigné au candidat ou l’avoir dirigé dans le champ d'études relié à sa demande.

Les titres des documents et l’objet du courriel doivent clairement indiquer le nom du programme de bourses et le nom de famille du candidat (ex : CSFP-NOUVELLE-ZÉLANDE - nom de famille du candidat).

Les trois lettres de recommandation ainsi que les documents requis doivent être reçus par le BCEI d’ici la date d’échéance pour que la demande de bourse soit considérée.

Conditions

Toutes les recommandations du Comité canadien de sélection des boursiers et les décisions prises par le Comité du CSFP de la Nouvelle-Zélande sont finales et sans appel.

Le Comité canadien de sélection des boursiers ne peut pas donner de rétroaction aux candidats non choisis.

Les candidatures soumises directement au Haut-commissariat de la Nouvelle-Zélande ne seront pas prises en considération. Les documents soumis à l'administrateur de la bourse ne seront pas retournés.

Ces bourses sont tributaires de la disponibilité de financement par les universités néo-zélandaises participantes. Une université peut retirer sa participation au CSFP à tout moment et l'octroi d'une bourse dans le cadre de ce programme est à la discrétion de chaque université.


1Seuls les échantillons expressément requis seront présentés au Comité de sélection. Ils pourront être retournés à l'auteur à la fin du concours; pour cela, il faut inclure l'adresse de l'expéditeur. À noter : malgré toutes les précautions prises, le BCEI ne peut être tenu responsable de la perte d'échantillons ni des dommages éventuels qu'ils pourraient subir.

Contexte

Établi en 1959, Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan (CSFP) (anglais seulement) attribuait ses premières bourses en 1960. Le projet d'un tel programme avait été suggéré, en septembre 1958, dans un discours prononcé par Sidney Smith, un ancien recteur de l'Université de Toronto qui occupa plus tard le poste de ministre des Affaires extérieures du Canada. Le but du programme est d'entretenir des liens éducationnels entre les pays du Commonwealth et de fortifier les idéaux sur lesquels le Commonwealth a été fondé. Plus de 27 000 citoyens du Commonwealth ont reçu des bourses, certains d'entre eux poursuivant leur élan pour atteindre les plus hautes sphères de leur profession.

Les principaux pays qui contribuent aux bourses du Programme sont le Canada et le Royaume-Uni, quoique vingt pays aient offert des bourses depuis son instauration il y a 50 ans. En Nouvelle-Zélande, le CSFP est administré par Universities New-Zealand - Te Pōkai Tara.

Le Comité du CSFP de la Nouvelle-Zélande offre annuellement un total de huit bourses au Canada et au Royaume-Uni. Toutes les demandes de bourses seront évaluées au mérite par le Comité du Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan (CSFP) (anglais seulement) de la Nouvelle-Zélande.

Pied de page

Date de modification :
2014-07-23