Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Bourses internationales

bourses.gc.ca

Programme de bourses du Commonwealth - Royaume-Uni

Veuillez noter qu'il n'y aura pas de concours pour l'année scolaire 2014-2015.

Qui soumet la demande : les étudiants et les chercheurs canadiens

Description : Bourses d'études offertes aux Canadiens pour des études de doctorat dans les universités du Royaume-Uni sous le Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan.

Contexte

Établi en 1959, le Programme de bourses d’études et de perfectionnement du Commonwealth (anglais seulement) attribuait ses premières bourses en 1960. Le projet d'un tel programme avait été suggéré, en septembre 1958, dans un discours prononcé par Sidney Smith, un ancien recteur de l'Université de Toronto qui occupa plus tard le poste de ministre des Affaires extérieures du Canada. Le but du programme est d'entretenir des liens éducationnels entre les pays du Commonwealth et de fortifier les idéaux sur lesquels le Commonwealth a été fondé. Plus de 27 000 citoyens du Commonwealth ont reçu des bourses, certains d'entre eux poursuivant leur élan pour atteindre les plus hautes sphères de leur profession.

Les principaux pays qui contribuent aux bourses du Programme sont le Canada et le Royaume-Uni, quoique vingt pays aient offert des bourses depuis son instauration il y a plus de 50 ans.

Description

Le Royaume-Uni offre actuellement des bourses d'études doctorales aux Canadiens par l'intermédiaire de ce Programme qui est administré par la Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement), qui est responsable de tout ce qui a trait à la sélection des candidats et aux études universitaires, et le British Council (anglais seulement), qui s'occupe des paiements, du voyage, de l'accueil et des services d'aide aux boursiers.

Valeur des bourses

Les bourses incluent :

  • un billet d’avion aller simple au Royaume-Uni pour le boursier seulement, au tarif le plus économique, et un billet de retour à la fin de la bourse. Les frais de déplacement effectués par un candidat avant l'obtention d'une bourse ne sont habituellement pas remboursés. Quant aux frais de déplacement des membres de la famille du boursier, ils ne sont jamais défrayés;
  • les droits de scolarité et d'examens préalablement autorisés;
  • une allocation mensuelle de subsistance de 917 £ (ou de 1134 £ pour les étudiants inscrits dans des établissements situés dans la région métropolitaine de Londres);
  • une indemnité pour la préparation et la dissertation d'une thèse ou d'un mémoire, s'il y a lieu;
  • une indemnité pour voyages d'études préapprouvés au Royaume-Uni;
  • une allocation pour un séjour de recherche à l'étranger, si l'établissement d'accueil en a indiqué le besoin à l'avance et que l'agence au Royaume-Uni l'a approuvé; cette indemnité n'excédera pas le coût d'un billet de retour en classe économique pour se rendre au site de recherche; 
  • le paiement d'un billet de retour, à mi-parcours du séjour, pour permettre aux chercheurs qui ont reçu une bourse de doctorat de trois ans de retourner au Canada. Les chercheurs qui reçoivent de l'argent pour des travaux sur le terrain au Canada n'auront pas droit à un billet de retour au mi-parcours du séjour; il en va de même pour les boursiers qui ont reçu (ou ont l'intention de demander) des allocations pour enfant ou pour conjoint pour plus de 12 mois pendant la durée de leur bourse;
  • si la durée de la bourse dépasse 18 mois, une allocation pour personne mariée de 220 £ par mois, si l’époux, l’épouse ou le conjoint de fait, habite avec le bénéficiaire au Royaume-Uni. Cette allocation ne sera pas versée si le conjoint reçoit aussi une bourse. Le détenteur d'une allocation pour personne mariée peut aussi recevoir une allocation pour personnes à charge, soit 138 £ par mois pour le premier enfant et 108 £ pour le deuxième et le troisième enfant de moins de seize ans qui habitent avec les parents; et
  • indépendamment de la durée de la bourse, une « allocation de conjoint » pour le premier enfant qui accompagne le boursier et des allocations pour le deuxième et troisième enfant qui vivent au Royaume-Uni avec lui si le bénéficiaire est veuf, divorcé ou monoparental.

Les allocations de la Commission pour conjoint et pour enfants ne couvrent qu'une partie des coûts du maintien d'une famille au Royaume-Uni. Le boursier doit s'attendre à devoir suppléer à ces allocations, et être en mesure de le faire, pour soutenir les membres de sa famille.

Durée des bourses

Deux types de bourses d'études au niveau du doctorat sont offertes aux candidats dans n'importe quelles disciplines :

  • Appui de 12 à 36 mois dans le cadre d’un programme de doctorat à plein temps dans une université admissible du Royaume-Uni; dans les présentes lignes directrices, cet appui est désigné sous le nom de bourse de doctorat.
  • 12 mois d’appui de recherche au Royaume-Uni pour parachever un doctorat entrepris dans une université canadienne; dans les présentes lignes directrices, cet appui est désigné sous le nom de bourse de recherches doctorales sur deux campus.

Les bourses sont valables uniquement dans des universités ou établissements d’éducation supérieure du Royaume-Uni qui ont une entente de financement et sont inscrits sur la liste de la Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement).

Les bourses sont accordées pour poursuivre le programme de doctorat choisi à temps plein et aucun autre programme d'études ne peut être poursuivi en même temps.

Les bourses de recherches doctorales sur deux campus offrent les choix suivants :

  • 12 mois consécutifs; ou
  • deux périodes de six mois entrecoupées d'une période maximale de 12 mois.

Les candidats qui n'ont pas encore commencé leur programme d'études doctorales au Canada, au moment de la demande, ne pourront passer qu'un maximum de six mois au Royaume-Uni durant leur première année d'études.

Admissibilité

Les candidats :

  • doivent être citoyens canadiens et avoir leur résidence permanente au Canada à l'échéance du concours;
  • ayant entrepris un programme de maîtrise au Royaume-Uni sont admissibles, mais les candidats qui ont déjà commencé des études doctorales au Royaume-Uni ne sont pas admissibles. Ceci inclut les candidats qui sont inscrits à une maîtrise en philosophie (ou autre statut) pouvant mener à l’obtention d’un statut de doctorat;
  • doivent détenir ou détiendront un diplôme universitaire avant la date d'entrée en vigueur de la bourse;
  • doivent avoir une moyenne minimale de (A-); 
  • doivent être prêts à commencer leurs études au Royaume-Uni au début de l'année universitaire en octobre 2013; et
  • faisant une demande pour des études de doctorat, doivent présenter une preuve d'appui d'un superviseur éventuel dansau moins un des établissements choisis.

De plus, les candidats :

Les candidats qui demandent une bourse de recherches doctorales sur deux campus doivent :

  • fournir une preuve de l'approbation de leur université canadienne; et
  • démontrer que leur demande se fonde sur un partenariat facultaire ou institutionnel (existant ou en développement) avec une université britannique.

Modalités

Les récipiendaires :

  • seront tenus de soumettre un rapport médical avant que la bourse ne soit confirmée. S’il y a lieu, le conjoint ou la conjointe ainsi que les enfants devront aussi satisfaire à toutes les exigences d'entrée au Royaume-Uni;
  • devront signer un engagement à revenir au Canada dès la fin de leurs bourses. La Commission ne pourra en aucun cas produire une lettre d'appui demandée par un boursier qui voudrait rester au Royaume-Uni pour y travailler;
  • ne peuvent pas être récipiendaire concurremment d'autres bourses similaires;
  • devront accepter la bourse à la date mentionnée par la Commission dans son offre officielle;
  • en postulant à la bourse, donnent leur consentement à ce que la Commission publie sur son site internet le nom des boursiers provisoirement choisis;
  • doivent résider au Royaume-Uni durant la période couverte par la bourse et demander une autorisation pour effectuer toute visite à l'étranger;
  • ne peuvent, sans l'autorisation écrite du Royaume-Uni, occuper un emploi rémunéré durant la période de validité de la bourse; et
  • peuvent se voir retirer, à tout moment, la bourse en l'absence de progrès satisfaisants, pour comportement inacceptable ou pour manquement aux conditions rattachées à la bourse.

Directives pour la présentation de candidature auprès d’MAECD

Pour qu’une demande au programme du Commonwealth soit considérée, le candidat doit compléter les deux étapes suivantes :

  1. Étape 1 de la présentation de la candidature : Les candidats doivent premièrement remplir le formulaire de demande en ligne d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD) disponible sur ce site et télécharger les documents d’appui comme demandé. Cette demande sera utilisée dans le processus de présélection et peut être soumise en français ou en anglais.
  2. Étape 2 de la présentation de la candidature : Les candidats doivent remplir le formulaire de demande électronique sur le site du Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement). Cette demande sera utilisée dans le processus de sélection finale et doit être soumise en anglais.

Les demandes incomplètes ou remises après la date limite ne seront pas considérées.

Directives

Les candidats sont encouragés à lire attentivement les directives ci-dessous avant d’amorcer leur demande en ligne. Les candidats qui ont de la difficulté à remplir ou à soumettre une demande peuvent envoyer un courriel à : admin-scholarships-bourses@cbie.ca.

Les candidats :

  • doivent remplir les deux formulaires de candidature;
  • doivent entrer les données dans les champs indiqués en suivant les directives pour chacun des points;
  • doivent vérifier toutes les données, une fois le formulaire rempli, avant de les soumettre;
  • peuvent obtenir une copie papier pour leur dossier personnel en utilisant la fonction « impression » du navigateur avant de soumettre la demande; et
  • doivent cliquer sur SOUMETTRE pour la demande en ligne sur ce site. Une confirmation et un numéro de référence seront transmis suite à la soumission.

Les documents suivants doivent être téléchargés et joints au formulaire de demande en ligne du MAECD (format .pdf, .jpg, .doc, .docx, .txt, .gif) :

  • Certificat d'admission : un certificat d’admission de l’établissement d’accueil ou une copie d'une correspondance attestant qu’une demande d'admission a été effectuée ou que le candidat a accès aux installations pour exécuter le projet de recherche proposé. Les candidats qui demandent une bourse de recherches doctorales sur deux campus doivent inclure une lettre d'invitation de l'établissement britannique d'accueil proposé.
  • Curriculum vitae : Le curriculum vitae ne doit pas contenir de photo ni de l'information personnelle telle la date de naissance. (quatre pages au maximum)

Les documents suivants doivent être envoyés par la poste ou par courrier électronique (le cas échéant) :

  • Preuve d'inscription pour les études en cours : Les candidats qui demandent une bourse de recherches doctorales sur deux campus doivent fournir une preuve d'inscription aux études en cours, y compris les cours suivis dans l’établissement canadien.
  • Échantillons de travaux artistiques : trois ensembles d’échantillons doivent être soumis par les candidats dans les beaux-arts, la musique et l’architecture. Les candidats en histoire ou en théorie de l'art, de la musique ou de l'architecture n'ont pas à soumettre d'échantillons. Les échantillons de travaux artistiques requis sont les suivants :
    • Les candidats dans les domaines des beaux-arts (peinture, arts graphiques, sculpture et photographie) doivent soumettre jusqu'à trois diapositives ou copies d’œuvres originales. Les cinéastes et les vidéastes doivent soumettre au moins un film récent en indiquant la date de production, la nature de la participation du candidat et la durée. Les films et vidéos doivent être fournis sur une clé USB, un CD ou un DVD portant la date et une mention précise du nom du candidat.
    • Les candidats en musique doivent soumettre une clé USB, un CD ou un DVD avec trois œuvres totalisant au plus 30 minutes. Les enregistrements des chanteurs et instrumentistes doivent être choisis parmi trois périodes musicales différentes, sauf dans le cas des musiciens baroques, qui doivent inclure des mouvements de trois types différents de pièces. Des accompagnements au piano peuvent être inclus.
    • Les candidats en architecture doivent soumettre jusqu'à 10 reproductions de dessins sur une clé USB, un CD ou un DVD.

Seuls les exemples spécifiés ci-dessus seront présentés au Comité de sélection.

Veuillez noter que la copie de l'acte de naissance et des relevés de notes postsecondaires ou de collèges qui seront téléchargés au système de demande électronique de la Commonwealth Scholarship Commission (EAS) seront aussi utilisés aux fins de la présélection.

Il est fortement recommandé de réunir tous les documents d'appui dans des enveloppes scellées et de les faire parvenir à l’adresse ci-après en un seul envoi, utilisant une méthode permettant de confirmer la livraison, comme un service de messagerie ou par courrier recommandé.

Tous les documents d'appui devraient être envoyés à l’administrateur de la bourse :

Bureau canadien de l'éducation internationale (BCEI)
À l'attention de : Programme des bourses du Commonwealth – Royaume-Uni
220 rue Laurier Ouest, bureau 1550
Ottawa (Ontario)
K1P 5Z9

Aucun accusé de réception ne sera émis par téléphone ou par écrit. Il est cependant possible d’obtenir des renseignements par courriel en écrivant à : scholarships-bourses@cbie.ca.

Lettres de recommandation

La Commission accorde beaucoup d'importance aux recommandations données par des personnes qui connaissent bien le travail scolaire ou professionnel du candidat, comme :

  • lorsqu'un candidat a déjà poursuivi, ou poursuit actuellement, des études dans une université du Royaume-Uni, au moins un de ses répondants doit provenir de l'établissement en question;
  • au moins deux répondants devraient avoir enseigné ou dirigé le candidat dans le champ d'études relié à sa demande; et
  • un candidat qui poursuit de la recherche doctorale sur deux campus doit obtenir des références de son directeur de thèse de doctorat de son établissement d'attache.

Les répondants seront tenus de présenter des lettres de recommandation en utilisant le système de demande électronique de la Commonwealth Scholarship Commission (EAS). Ces mêmes lettres de recommandation seront aussi utilisées lors du processus de présélection.

Les lettres de recommandation doivent être soumises avant l'échéance de demande en ligne pour être prises en considération.

Directives pour la présentation de candidature auprès du Commonwealth Scholarship Commission

L'information ci-dessous provient du Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement), qui fait la sélection finale des candidats suite aux recommandations du Comité canadien de sélection des boursiers. Les candidats sont aussi invités à lire les critères de sélection avant de soumettre une demande.

Demande électronique du Commonwealth Scholarship Commission

Les candidats doivent compléter la demande de bourse du système électronique (anglais seulement) de la Commonwealth Scholarship Commission.

Les candidats sont invités à examiner la page internet Applicants-Commonwealth Scholarships and Commonwealth Split-Site Scholarships (anglais seulement) pour plus de détails et pour télécharger les guides sur la façon d'utiliser le système de demande électronique.

Les candidats doivent :

  • créer un profil en cliquant sur « Register New User »;
  • sélectionner sur le formulaire le « Bureau canadien de l'éducation internationale », en tant qu’agence de mise en candidature; et
  • Remplir la demande et joindre les documents suivants :
    • photo passeport;
    • relevé de notes (un document) de toutes les études postsecondaires à ce jour;
    • une preuve de citoyenneté canadienne; et
    • attestation d'admission.

Si les documents ne sont pas soumis en anglais, une traduction certifiée doit être incluse.

Le comité de sélection n’acceptera pas de demandes incomplètes. Les documents d'appui autres que ceux demandés précédemment ne seront pas acceptés.

Projet d'études détaillé

Le projet d'études revêt une grande importance. Avec les compétences du candidat et son potentiel de leadership, il constitue un des trois grands critères à satisfaire.

Les candidats doivent comprendre que c'est à eux que revient la responsabilité de souligner la pertinence et les raisons de leurs choix. Même si la Commission consulte des spécialistes en rapport avec les demandes, les candidats ne doivent pas présumer qu'un spécialiste dans leur domaine d'expertise fera partie du Comité de sélection finale. Les candidats au 3e cycle doivent absolument obtenir leur doctorat de l'établissement du Royaume-Uni qu'ils fréquentent. Quant aux candidats qui ont commencé leurs études ou recherches dans une université canadienne et qui les poursuivent dans une université du Royaume-Uni, leurs diplômes doivent leur être décernés par l’université canadienne.

Il faut respecter scrupuleusement la longueur prescrite de 500 mots : tout mot en surplus sera ignoré. Il s'agit d'une norme très importante puisqu'en plus d'évaluer la qualité du programme, le comité voudra s'assurer de la capacité du candidat de présenter un argument de façon cohérente et concise. Les principaux facteurs pris en compte seront les suivants :

  • mesure dans laquelle le projet a été bien pensé et documenté, y compris (s'il y a lieu) le choix pertinent d'un établissement et d'un directeur de thèse compétents;
  • niveau d'innovation du projet;
  • répercussions probables du projet;
  • clarté d'expression;
  • pertinence et opportunité du projet en rapport avec le champ d'études; et
  • faisabilité du projet et probabilité de sa réalisation dans les délais prévus.

Les candidats à la bourse de recherche doctorale sur deux campus devront soigneusement préparer leur plan d'études. Il leur faudra respecter scrupuleusement la longueur prescrite de 750 mots, tout mot en surplus sera ignoré. Les candidats devront aussi :

  • décrire avec précision le travail qui sera accompli avant leur arrivée au Royaume-Uni et ce qui sera entrepris dans l'université de ce pays;
  • fournir un calendrier de cheminement vers l'obtention de leur doctorat une fois de retour à leur établissement canadien; et
  • justifier la valeur ajoutée que leur séjour au Royaume-Uni apportera à leur doctorat canadien.

Les principaux facteurs pris en compte seront les suivants :

  • mesure dans laquelle le projet a été bien pensé et documenté, y compris (s'il y a lieu) le choix pertinent d'un établissement et d'un directeur de thèse compétent; et
  • répercussions probables du projet.

Établissement d'enseignement proposé

On s'attend à ce que les candidats fassent des recherches sérieuses pour trouver des établissements d’enseignement appropriés. Malgré les efforts pour tenir compte des préférences des candidats, il faut souligner que la décision définitive quant à l'établissement sera prise par la Commission, qui se réserve le droit de ne pas respecter les préférences indiquées au moment de la présentation de la demande. La Commission devra tenir compte de la pertinence des études et de l'optimisation des ressources avant de passer outre les préférences du candidat. Veuillez noter que la Commission ne tiendra compte d'aucun changement de préférences qu'un candidat lui fera parvenir après le 31 janvier 2013, sauf dans des circonstances exceptionnelles. À titre d'exemple, le départ du directeur de thèse choisi représente une situation que le candidat ne peut prévoir au moment de présenter sa demande.

Demandes indépendantes auprès d'universités du Royaume-Uni

Plusieurs établissements ont des dates limites très précises pour l'inscription dans des programmes de recherche (en particulier les universités Oxford, Cambridge et London). Les candidats doivent faire les démarches nécessaires pour assurer leur inscription aux établissements de leur choix. Il faut donc vérifier soigneusement les conditions d'admission au moment de présenter une demande.

Autre établissement

Sauf indication contraire, nous présumons que les établissements sont indiqués par ordre de préférence. Les candidatures des personnes qui refusent de prendre en considération d'autres établissements seront automatiquement rejetées si l'établissement (ou les établissements) de leur choix n'est pas considéré adéquat par la Commission ou n'est pas en mesure d'accepter le candidat.

Droits de propriété intellectuelle

La collaboration est une caractéristique de la recherche doctorale. La Commission s'attend à ce que les participants engagés dans des projets de collaboration préparent une entente de collaboration pour préciser les contributions et les droits de chaque partenaire. La Commission ne participera à aucune négociation en rapport à ce genre d'entente, mais tient à ce qu'on lui confirme l'existence d'une entente acceptable pour les deux parties.

Des dispositions doivent être prises pour identifier, protéger et évaluer toute nouvelle propriété intellectuelle et s'assurer qu'une part équitable soit versée à l'établissement et aux chercheurs. La Commission reconnaît que la propriété intellectuelle revient initialement aux étudiants; certaines universités ont toutefois leur propre politique qui s'applique localement. Dans la majorité des cas, les étudiants auraient avantage à la partager avec l'établissement d'enseignement, dont les pouvoirs de négociation sont plus importants et qui pourra probablement obtenir de meilleurs avantages dans toute entente de collaboration.

Les boursiers sont tenus d'avertir la Commission lorsque toute propriété intellectuelle financée par la Commission est exploitée.

Autres réalisations (potentiel de leadership)

Cette section est particulièrement importante. La Commission tient à appuyer des candidats qui ont à la fois de solides connaissances intellectuelles et un potentiel indéniable pour occuper des postes influents et s'affirmer dans la société. Il est clair que ces qualités se manifestent de diverses façons, par exemple un engagement exceptionnel dans un domaine d'études en particulier, d'importantes activités parascolaires, capacité reconnue de conjurer l'adversité, ou une participation à des causes politiques, sociales ou caritatives. Dans la mesure du possible, les candidats devraient aussi démontrer comment la bourse et leur projet d'études influenceront leurs plans d'avenir, même si la Commission est consciente que tous les candidats n'ont pas nécessairement de plans de carrière précis à cette étape. Cette section recevra une note particulière lors de l'évaluation de la demande; les arguments des candidats pourront hausser ou abaisser les notes. Il faut respecter scrupuleusement la longueur prescrite de 500 mots : tout mot en surplus sera ignoré.

Échéances

L’échéance des demandes est le lundi 19 novembre 2012 à 23 h 59 EST.

Le candidat est responsable de soumettre tous les documents d’appui avant la date d’échéance.

Procédure d’études des candidatures et conditions

Toutes les demandes éligibles sont évaluées par le Comité canadien de sélection des boursiers. Le Comité est composé de personnes du milieu universitaire représentant toutes les régions du Canada, les deux langues officielles et une grande variété des disciplines universitaires. Le Comité étudie, évalue et classe les candidatures afin de recommander une liste de candidats présélectionnés.

À noter que la présélection ne garantit pas l’obtention d’une bourse. Il s’agit d’un programme très compétitif qui offre un nombre limité de bourses aux citoyens canadiens. Seules les candidatures présélectionnées seront envoyées au Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement) pour révision finale.

Notification

L’administrateur des bourses communiquera aux candidats l'état de leur demande avant le 21 décembre 2012.

Les candidats doivent s’assurer d’inscrire une adresse de courriel permanente dans leur demande.

Sélection finale

Le Comité canadien de la sélection des boursiers est encouragé à soumettre trois fois plus de candidatures que de bourses offertes par la Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement). Les candidatures canadiennes sont d'abord considérées par un membre de la liste de conseillers de la Commission britannique possédant une expertise du sujet couvert, puis par le comité de sélection de la Commission, en concurrence avec les autres candidats.

La Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement) informera les candidats de ses décisions vers la fin du mois d’avril 2013.

La Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement) informera les candidats de leur sélection provisoire, c'est-à-dire que la sélection est assujettie à l'acceptation de la Commission des conditions d'admission à l'université ou l'établissement choisi.

Dès que les conditions d'admission seront acceptées, les candidats sélectionnés recevront un avis officiel de l'attribution d'une bourse.

Conditions

Toutes les recommandations du Comité de sélection et les décisions prises par le pays hôte sont finales et sans appel.

Le Comité ne peut pas donner de rétroaction aux candidats non choisis.

Les candidatures soumises seulement directement au Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement) ne seront pas prises en considération.

Les formulaires de candidature et les documents soumis à l’administrateur de la bourse ne seront pas retournés.

L'attribution des bourses est sujette à la disponibilité du financement par la Commonwealth Scholarship Commission in the United Kingdom (anglais seulement).

Pied de page

Date de modification :
2013-09-27