Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Bourses internationales

bourses.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Témoignages

Témoignage : Sean James du Canada

Boursier du Programme d’échanges académiques Canada-Chine (2015-2016)

Université des Langues et Cultures de Pékin (études linguistiques en chinois)

Sean James

Je suis très reconnaissant d’avoir pu recevoir la bourse du Programme d’échanges académiques Canada-Chine pour aller à l'Institut de formation du chinois intensif de l'Université des Langues et Cultures de Pékin (BLCU) pendant l’été 2016.

Puisque je travaille au département de langues modernes du Langara College, je me suis d’abord concentré sur l’enseignement de l’espagnol et du français. En 2008, j’ai commencé à apprendre le mandarin, et en 2016, j’ai terminé le cours de chinois intermédiaire à la University of British Columbia (UBC). Quand j’ai pris contact avec les administrateurs du Programme de bourses internationales pour connaître les opportunités d’études en Chine, on m’a conseillé de poser ma candidature au Programme d’échanges académiques Canada-Chine, proposé par Affaires mondiales Canada et le ministère chinois de l’Éducation. Quel bonheur que de recevoir l’avis indiquant que j’avais été accepté!

La BLCU est une prestigieuse université chinoise d’enseignement des langues. Chaque jour, nous étudiions une combinaison de grammaire, de compréhension orale et d’écoute. Mes camarades de classe venaient de partout dans le monde, et je me suis aussi fait des amis parmi les étudiants chinois venus apprendre l’anglais, le français ou l’espagnol avec qui j’étudiais et m’entraînais. Le mandarin est surtout devenu ma langue principale pendant dix semaines, et en communiquant avec des gens sur le campus et hors campus, j’ai pu assimiler le bon usage des expressions que j’avais apprises en classe.

Vivre la culture et voir par moi-même les sites historiques m’ont fait mieux connaître la société chinoise que ce que j’aurais pu apprendre en classe de l’autre côté du globe. Mon diplôme de premier cycle était en histoire, avec emphase sur la Chine. D’être capable de voir les endroits qui ont été témoins de ces événements a concrétisé ma compréhension de cette histoire. J’ai pu profiter pleinement des fins de semaine et du temps de voyage autorisé avant et après la période d’études pour me rendre dans autant de musées et sites historiques que possible à Beijing, Shanghai, Nanjing et Xi’an.

À mon retour de ce séjour, mes collègues ont été stupéfaits du niveau de maîtrise de la langue que j’avais atteint. Je me suis inscrit en mandarin avancé à la UBC et ai fini le cours avec un A+. L’été suivant, j’ai reçu une bourse d’enseignement du chinois langue étrangère de l’Institut Confucius pour faire des études à Nanjing. Je poursuis actuellement mes études d’histoire chinoise à la UBC, et je peux maintenant lire des sources primaires et secondaires en mandarin. Au Langara College, je peux transférer des méthodes d’apprentissage du mandarin découlant de ma propre expérience à des étudiants débutants. Et à ceux qui souhaitent obtenir un certain niveau de maîtrise de la langue, je recommande toujours qu’ils envisagent de poser leur candidature au Programme d’échanges académiques Canada-Chine pour faire des études en Chine.

Contenu connexe

Pied de page

Date de modification :
2017-12-15